Débat en cours

Crédits : André-Philippe Côté

D'ici 2031, la totalité des babyboumeurs atteindra l'âge de 65 ans, et « la demande de soins et services à domicile doublera au moment où la main-d'œuvre au Canada connaitra une diminution », selon le démographe Jacques Légaré. Mais « on oublie trop souvent que chez les 80-85 ans, plus de la moitié n'ont pas de démence », relève le neuropsychologue Louis Bherer. Et selon le médecin Fernand Turcotte « le soutien de la communauté est un facteur essentiel dans le vieillissement, beaucoup plus important que tout l’arsenal des soins qu’on peut retrouver dans les services de santé.

Parler de science dans une élection : une utopie?

À quand remonte la dernière fois que vous avez entendu un politicien prendre position sur un sujet scientifique? On sait combien la science fait peur à beaucoup de citoyens, ce qui n’incite en rien un politicien à en parler. À quoi bon soulever des enjeux qui le feront paraître trop intellectuel, trop détaché du peuple? Est-on dans une impasse? Injecter un peu de science dans une campagne électorale, est-ce utopique? Les débats télévisés auraient-ils pu être une opportunité?

À la recherche d’une stratégie collective pour le Québec

Imaginez la somme de données brutes derrière les quelque 2 millions d’articles scientifiques produits annuellement. C’est de cela qu’il est ici question. Big Data, dites-vous…

Quoi, vos articles ne sont pas encore en accès libre?

Seul le quart des quelque 2 millions d’articles scientifiques publiés annuellement dans le monde sont en accès libre.

À qui appartiennent les données gouvernementales?

En date du 4 février 2014, le site de données ouvertes du gouvernement d

Science et fraude

Les cas de mal-conduite scientifique augmentent chaque année. Puis il y a les erreurs commises de bonne foi par des chercheurs influencés par ceux qui les financent, par les intérêts idéologiques en jeu et par les autres travers systémiques de l'organisation de la recherche? Peut-on encore se fier aux scientifiques?

Lac-Mégantic : sommes-nous tous coupables?

À Lac-Mégantic, un train déraille et tue 47 personnes, tout en provoquant l’un des plus gros déversements de pétrole en Amérique du Nord.